jazz

Steeve Laffont, New Quintet

(Le Chant du Monde/Musicora) Ce Django-là (celui des embrasements électriques) est moins connu que l’autre. Steeve Laffont le réhabilite dans une partie, la plus originale, de ce disque séditieusement fidèle à la voix de son maître…

Genre: jazz
Qui ? Steeve Laffont
Titre: New Quintet
Chez qui ? (Le Chant du Monde/Musicora)

Ce Django-là (celui des embrasements électriques) est moins connu que l’autre. Steeve Laffont le réhabilite dans une partie, la plus originale, de ce disque séditieusement fidèle à la voix de son maître. On vous met au défi de trouver deux mesures de copié-collé dans ces douze titres où l’esprit de Django est pourtant respecté, si l’on ose dire, à la lettre. Qui pour poursuivre, comme il le fait dans «Viper’s Dream» et «Django’s Tiger», la leçon d’insubordination du Reinhardt électrique? On peut reprocher à la flûte de Christophe Fournier, volubile mais sans grande personnalité, de tirer le tout vers des ambiances plus frivoles – mais qui sommes-nous pour dicter sa conduite à un artiste épris de couleurs et de sons buissonniers?

Publicité