Les fleurs les plus belles qu’offre la littérature sont les livres qui éclairent notre présent, nos vies, notre monde, parce qu’ils racontent des histoires communes aux hommes d’hier et d’aujourd’hui. Guerre et Paix évoquera pour tous les temps «le monde artificiel peuplé d’images de chimérique grandeur» de la geste militaire napoléonienne. Dans la galerie de portraits qui constituent Vienne, ville de rêves, ample recueil d’articles que Stefan Zweig a écrits tout au long de sa vie, se côtoient des figures du monde de la musique et des beaux-arts, de la littérature et de la poésie, de la psychanalyse, du théâtre et du cinéma, certaines connues, tels Gustav Mahler, Rilke, Richard Strauss, Hofmannsthal ou Freud, d’autres moins, tels le poète Albert Ehrenstein, le prosateur Jacob Wassermann, la peintre et sculptrice Teresa Feoderovna Ries ou encore l’acteur Alexander Moissi.