Radio

Steve Roger intègre Radio France

L’ancien directeur général de l’OSR désigné délégué artistique ad interim de l’Orchestre national de France

Steve Roger nommé à la maison ronde

Musique L’ancien directeur général de l’OSR s’occupera de l’Orchestre national de France

On ne l’arrête plus… Steve Roger, actuel codirecteur de l’agence de concerts Caecilia, et qui fut directeur général de l’OSR pendant quinze ans, vient de signer un contrat d’une année avec l’Orchestre national de France (ONF).

La demande de la direction de Radio France lui est arrivée il y a moins de deux mois. Elle s’avère, à l’heure actuelle, idéale dans le parcours du programmateur genevois. «C’est un mandat temporaire d’un an qui ne remet pas en cause mon activité à Caecilia et en est complètement indépendant. Je devrai aller environ une semaine par mois à Paris pour aider la direction de l’ONF à organiser et concevoir les prochaines saisons en attendant que des délégués artistiques soient nommés pour les deux orchestres de la maison ronde. Tout s’est déroulé en parfaite harmonie avec le fondateur et directeur de Caecilia, Pedro Kranz. Cela me permettra de continuer mon activité genevoise et de compléter mon parcours professionnel, en m’ouvrant sur des horizons élargis.»

Transition importante

Après les longues grèves qui ont suivi les premières décisions du nouveau PDG Mathieu Gallet, nommé en février 2014 à la tête de Radio France, les menaces de coupes budgétaires drastiques, les inquiétudes de fusion des deux orchestres de la maison (le Philharmonique de Radio France et l’ONF), et le départ de Jean-Pierre Rousseau de la direction de la musique, l’institution cherche de nouvelles voies et personnalités. Si le chef finlandais Mikko Franck a succédé à Myung-whun Chung à la baguette du «Philhar» cette saison pour une durée de trois ans, l’ONF attend de connaître le successeur de Daniele Gatti dont le mandat échoit en 2016. Cette période de transition est donc importante.

Steve Roger est entré en fonction ce mois de juillet, jusqu’au 30 juin 2016. «Ma mission sera de mettre en place les saisons 2016/17 et 2017/18, d’activer et organiser les contacts avec les artistes et chefs d’orchestre. Puis d’aider à concevoir les programmes d’entente entre tous. Mon expérience au sein de l’OSR et l’activité que je développe à Caecilia depuis trois ans ont beaucoup compté dans ma nomination.»

A l’heure où Radio France se remet à peine de ses derniers traumatismes et avance sur un terrain incertain, la solution transitoire d’un observateur et conseiller expérimenté semble ainsi satisfaire tous les acteurs en jeu.

Publicité