D’abord, on voit un visage, joli, des yeux bleu de cobalt, un teint diaphane. Puis l’attention tombe sur la nuque, peau de crocodile rougie. Ylva, 15 ans, a été blessée le 22 juillet 2011 par Anders Breivik, durant le massacre d’Utoya. La Norvégienne Andrea Gjest­vang l’a photographiée, aux côtés d’une vingtaine d’autres rescapés. Des portraits à la fois sobres, terribles et très travaillés. Un défilé d’individus mutilés mais surtout de regards perdus.

Andrea Gjestvang a été déclarée photographe de l’année dans le cadre des Sony World Photography Awards 2013. Ses images ont été publiées en Norvège, sous le titre En dag i historien (Editions Pax).