■ La Foire du livre de Bruxelles invite la Suisse

La Foire du livre de Bruxelles, contrainte d’annuler son édition 2021, repoussant ainsi la mise à l’honneur de la Suisse à 2022, se métamorphose en festival hors les murs, et en ligne, pour faire face aux conditions sanitaires. Pour autant, pas besoin d’attendre un an pour mettre en avant la Suisse et sa littérature, elles seront déjà représentées et célébrées durant toute la durée de cet événement qui a lieu du 6 au 16 mai.

Pendant les 11 jours du festival, une chaîne dédiée diffusera en continu de 10h à 21h un programme numérique riche. Avec le concours de 250 auteurs, d’éditeurs et de libraires, ce sont des centaines de rencontres filmées qui seront partagées. On retrouvera également des remises de prix (Libre d’écrire, Première Victoire du livre jeunesse), des ateliers en ligne et de nombreuses conférences.

La ville ne sera pas en reste, puisque seront programmées des balades BD, des découvertes de lieux culturels ou insolites, des dédicaces en librairie ou encore une performance de l’artiste suisse Léonie Bischoff, résidant à Bruxelles, mettant en scène les textes d’Anaïs Nin.

Lire aussi: La bédéiste Léonie Bischoff sur les rives d’Anaïs Nin

■ Helvetiq reprend les Editions Bergli Books

Après plusieurs collaborations heureuses ces dernières années, Bergli Books, maison d’édition bâloise, est en passe de rejoindre Helvetiq, l’éditeur de livres et de jeux lausannois. Dès le 1er juillet prochain, les deux structures formeront un groupe d’édition trilingue: français, allemand et anglais. Bergli Books quitte ainsi Schwabe Verlagsgruppe AG pour continuer à publier sous sa propre marque.

Hadi Barkat, directeur et fondateur d’Helvetiq, inscrit cette acquisition dans la continuité de l’évolution naturelle du paysage éditorial. Il se réjouit de l’apport à venir de cette association rappelant que «Bergli a une histoire de plus de trente ans et une offre en langue anglaise unique en Suisse». De quoi nourrir et compléter le catalogue de la maison lausannoise, permettant au groupe de publier simultanément en trois langues.

La séparation n’est pas amère puisque Peter Rive, PDG de Schwabe Verlagsgruppe AG, affirme qu’il était important que «les livres Bergli puissent se développer davantage» tout en reconnaissant que les deux maisons «s’adressent à des groupes cibles similaires».

Lire aussi: Toutes les Alpes suisses, pas à pas

■ Affiches sauvages et autres combats

L’exposition Affiches sauvages, mémoires militantes de la Bibliothèque de Genève propose à ses visiteurs de découvrir les mouvements et collectifs contestataires réunis à Genève dans les années 1970-1980. Avec plus de 200 collectifs formés pendant cette période, les productions mises en lumière sont aussi diverses qu’éclectiques.

Affiches, banderoles, graffitis, photographies, les supports sont aussi multiples que les médiums, à l’image de «l’extrême diversité des combats qui ont été menés», comme le souligne Nicolas Schaetti, responsable des collections de la bibliothèque. Dessins, collages, textes, impressions, les espaces publics de la ville étaient alors couverts d’appels à la réflexion et à la manifestation.

Ouverte depuis le 12 avril et jusqu’au 4 septembre, l’exposition réunit la production graphique militante issue des collections spéciales de la bibliothèque en collaboration avec les Archives contestataires. L’exposition est en accès libre du lundi au samedi dans le respect des règles sanitaires. Elle est également disponible dans une version virtuelle.

■ Des cartes, des territoires, et surtout des romans

En attendant de pouvoir à nouveau circuler librement, les livres nous ont ouvert les portes de bien des univers, nous invitant à voyager sans quitter nos intérieurs. Et pour s’y retrouver, les cartes littéraires se dessinent et se multiplient. C’est au tour de la maison d’édition Métailié de dévoiler l’étendue du paysage de sa collection Suites.

La collection de semi-poches s’incarne aujourd’hui dans un catalogue de plus de 250 titres allant de textes inédits à la reprise de ses propres classiques, le tout à petit prix. Et quoi de mieux pour se repérer et faire son choix qu’une Carte des livres reflétant la richesse et la diversité de la collection. Divisée en régions thématiques, la carte met en avant les «best-sellers incontournables», mais aussi les atypiques et les grands classiques.

D’ores et déjà disponible en version numérique, elle sera remise en librairie pour tout achat d’un titre de la collection Suites. Au mois de mars, le réseau social du livre Babelio avait lui aussi redessiné le monde à travers les auteurs et leurs ouvrages, mettant à profit les lecteurs pour compléter la carte du paysage littéraire mondial.



Nicolas Gary est directeur du site ActuaLitté.


Les précédentes chroniques Planète livres

Redécouverte d’un Don Quichotte chinois

Le Salon du livre de Genève se décline sur écran

Le vent ne soufflera plus sur les Hauts de Hurlevent

Une étonnante traduction de Dante «pour ne pas blesser»

Les éditeurs brésiliens se rebiffent face à Amazon