La façade de Saint-Pierre, à Rome, est l’œuvre d’un Tessinois. S’en souvient-on encore? Probablement pas. L’importance des artistes suisses dans l’Europe baroque est plutôt oubliée. La vaste exposition «Barock» actuellement présentée au Musée national suisse de Zurich pallie ce manque en évoquant notamment le rôle joué, à l’époque, par les Suisses.