Par sa vision – et peut-être aussi par son courage, dans une famille musicale qui pouvait alors être un tantinet conservatrice –, Stephen O’Malley est devenu l’une des figures les plus révérées du metal. Et pour cause: depuis «ØØ Void" (Hydra Head, 2000) le premier album de son projet Sunn O))), il n’a eu de cesse de déconstruire et de redéfinir cette forme d’expression musicale, et de l’amener vers des zones insoupçonnées. Exit le rythme, le riff, la structure; place au drone et au son considéré comme masse. Cette révolution copernicienne a donné des œuvres d’une puissance d’envoûtement inégalée, comme le magnifique «Monoliths & Dimensions" (Southern Lord, 2009), suite granitique toute en forces, ou le non moins massif «Kannon" (toujours chez Southern Lord, 2015).

Surtout, le mouvement de dérivation auquel s’est livré Sunn O))) a permis de procéder à une vaste campagne de décloisonnement: le travail d’O’Malley a percé hors des frontières ferreuses, attirant jusqu’au dandy ombrageux Scott Walker pour un très bel album collaboratif («Soused», sorti par 4AD en 2014). On notera que l’ouverture est bidirectionnelle: Ideologic Organ, le label personnel de Stephen O’Malley, s’est fait une spécialité de la publication d’artistes (Heather Leigh, Eyvind Kang, Sir Richard Bishop) à l’opposé des attendus.


RKC. Gilamont 60, Vevey. Sa 10 septembre, à 21h.

www.rocking-chair.ch