Isabelle Carré dans Se souvenir des belles choses (2002), Julie Christie dans Loin d’elle (2006), Julianne Moore dans Still Alice (2014), Anthony Hopkins dans The Father (2020)… Les films centrés sur des personnages perdant progressivement la mémoire, confrontés à cette maladie de l’effacement qu’est Alzheimer, ne manquent pas. En voici un de plus: Supernova, deuxième long métrage après Hinterland (2014) de l’acteur et réalisateur britannique Harry Macqueen.