Svetlin Roussev vient d’être élu premier violon solo de l’Orchestre de la Suisse Romande. D’origine bulgare, établi à Paris, cet excellent musicien occupe actuellement le poste de violon solo à l’Orchestre philharmonique de Radio France depuis 2005. Il a aussi été Konzertmeister à l’Orchestre philharmonique de Séoul entre 2007 et 2016, auprès de Myung-Whun Chung qui le tient en haute estime. C’est dire son niveau, lui qui mène par ailleurs une carrière de soliste et qui donne des concerts de musique de chambre.

«C’est une formidable nouvelle pour notre orchestre», s’exclame Magali Rousseau, administratrice générale de l’OSR en fonction depuis le 1er novembre. Le poste était vacant depuis trois ans et, après des essais infructueux, c’est enfin Svetlin Roussev qui rejoindra Bogdan Zvoristeanu au rang des deux premiers violons solo de l’OSR. La responsabilité d’un violon solo est considérable, car il doit relayer les intentions du chef et donner les impulsions à tous les musiciens assis dans l’orchestre autour de lui pour les souder ensemble.

Elu par ses pairs et Jonathan Nott

Svetlin Roussev a été élu au terme d’un concours «tout à fait classique». «Il n’y a pas eu de passe-droit, ni de promesse quelconque», insiste Magali Rousseau. Une centaine de dossiers ont été reçus dans un premier temps après l’appel d’offres. Puis 54 candidats ont été invités à participer au concours après une présélection opérée par une commission (au sein de laquelle se trouvait Jonathan Nott). 26 ont confirmé leur invitation et, au final, 23 sont venus au concours qui s’est déroulé vendredi dernier à Genève. «On a eu des Konzertmeister qui venaient de toute l’Europe. Le niveau était très fort.» Si Magali Rousseau a choisi de renoncer à son droit de vote, chaque musicien de l’OSR présent avait une voix pour élire le (la) violoniste qu’il jugeait le plus apte à répondre au cahier des charges du poste. Jonathan Nott avait lui aussi une voix (mais une seule!). Un processus très démocratique.

«Un leader, une autorité naturelle»

Outre ses «qualités violonistiques», Magali Rousseau estime que Svetlin Roussev est «surtout un leader, quelqu’un de très charismatique, sans être autoritaire. Il est très calme, très posé. Il n’est pas du tout outrancier ou démonstratif, il a le geste juste.» Pour ce musicien, c’est un changement d’environnement, un nouveau défi au sein de l’OSR qui vit un tournant avec l’arrivée imminente du nouveau chef titulaire Jonathan Nott et l’engagement de la nouvelle administratrice générale. Magali Rousseau n’est sans doute pas étrangère à la candidature de Svetlin Roussev, puisqu’elle fut auparavant l’administratrice déléguée de l’Orchestre Philharmonique de Radio France à Paris avant d’arriver à OSR. «Svetlin a pris la décision de se présenter en connaissance de cause, aussi peut-être parce que, j’ose espérer, il me fait confiance.»

Le futur premier violon solo devrait entrer en poste dès septembre 2017, car il doit encore mener une tournée en mai prochain en Asie avec Mikko Franck et l’Orchestre philharmonique de Radio France (où il jouera notamment en soliste). Il participera du reste aussi en tant que soliste aux futures saisons de l’OSR, tout comme Bogdan Zvoristeanu, selon les vœux de Jonathan Nott. «C’est important de valoriser nos musiciens!», explique Magali Rousseau, comblée de cette nomination.