Classique. Charles Gounod. Symphonies N° 1 et 2. Beethoven Académie, Hervé. Niquet (dir.) (Timpani/Musicora)

On associe d'abord Hervé Niquet à la musique du Grand Siècle. C'est oublier qu'il pratique un vaste répertoire. Et avec talent. Le voici à la tête d'un orchestre flamand, la Beethoven Academie, pour nous rappeler que l'auteur de Faust savait aussi déployer un joli don de symphoniste. Ces deux œuvres, de coupe très classique, se placent humblement sous les meilleures références: Haydn pour la verve franche, Mendelssohn pour la vivacité volubile, Schubert pour le charme mélodique, et Beethoven pour quelques accents vigoureux. On est certes loin des rêveries et passions à la Berlioz, mais ça repose...