C’est un film avec un portrait de femme en majesté mais aussi l’œuvre d’un homme qui a rongé son frein pendant quinze ans et qui a la rage. La rage de tourner, après plusieurs projets avortés; la rage d’en imposer, de se tirer par le haut d’un océan de médiocrité. Ancien acteur dont la modeste carrière culmina avec un second rôle dans Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick (1999), Todd Field était ensuite passé à la réalisation avec une belle exigence en signant In the Bedroom (2001) et Little Children (2006), deux puissants drames contemporains et littéraires. Et puis plus rien.