Film

Du temps de l’école pour filles

Pour les 125 ans du collège de Villamont à Lausanne, Darius Schmid-Peyamiras signe un film-méditation sur la condition de l’apprentie femme, hier et aujourd’hui

Darius Peyamiras est metteur en scène, on lui doit notamment un inoubliable Mars avec Jean-Quentin Châtelain. Il est aussi prof de sciences au collège de Villamont à Lausanne, sous le nom de Darius Schmid.

C’est en tant que prof qu’il s’est lancé dans la confection, pour les 125 ans de ce qui fut l’«Ecole su­périeure de jeunes filles», d’un documentaire devenu variation ­méditative sur la condition de l’apprentie femme, hier et aujour­d’hui. Le cinéaste a organisé la rencontre entre d’anciennes élèves (dont Yvette Jaggi) et des actuelles. L’effet de contraste, traité avec liberté et délicatesse, est saisissant. Une petite leçon d’histoire sociale, mine de rien.

Des jeunes filles aux filles jeunes, jeudi 30 mai, 19h, aula du collège de Villamont, rue des Magnolias 6, Lausanne. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

Publicité