Entre le prince Andrew pris dans la tourmente, les bisbilles de Harry avec la presse britannique et ses différends avec son frère William, la période n’est pas des plus paisibles à Buckingham. Ironie du timing, c’est dimanche dernier qu’est sortie la troisième saison de The Crown, retraçant le règne d’Elisabeth II.

Lire aussi: «Victoria» et «The Crown»: Dieu sauve les reines britanniques