série

«The Little Drummer Girl», l'apprentissage de l'espionne

Vue sur la RTS et Canal+, bientôt en DVD, la nouvelle adaptation de John le Carré raconte le parcours d'une actrice se frottant au terrorisme dans les années 1980. Une mini-série complexe et forte

Disons-le, il n’est pas aisé d’entrer dans le feuilleton The Little Drummer Girl. Cette mini-série BBC en six chapitres, réalisée par Park Chan-wook, plonge son spectateur nez devant dans l’eau froide, tout en procédant par ellipses, dans une intrigue par ailleurs complexe: le démarrage se révèle incertain, le curieux ne sait trop comment s’orienter. Il passe un moment, voire même plusieurs épisodes, à se demander ce qu’il faut retenir de majeur au long des soubresauts de cette histoire d’espionnage. Montrée par la RTS, disponible ces temps chez Canal+, elle sort début mai en DVD.

Commençons donc par cette certitude, il est question d’espionnage, et même d’une manière intense. La série adapte un roman de John le Carré de 1983, et le maître avait déjà une autorité naturelle en la matière. A travers le destin de Charlie, agente presque malgré elle, c’est une part du renseignement en cette époque qui est racontée, ici sur des scénarios de Michael Lesslie et Claire Wilson.