série

«The Loudest Voice», puissance de la TV

Canal+ montre la mini-série qui raconte l’ascension puis la chute de Roger Ailes, créateur de la chaîne Fox News, accusé de harcèlement sexuel. En parallèle paraît en DVD «Network», grand film critique de la TV de Sidney Lumet

Une phrase géniale condense l’habileté des auteurs de The Loudest Voice, et résume si bien le climat ambiant en matière de médias et de réseaux sociaux: «Les gens ne veulent pas être informés, ils veulent se sentir informés.» Les scénaristes placent ces mots dans la bouche de Roger Ailes, incarné par un Russell Crowe méconnaissable, dans le premier épisode de cette captivante mini-série. Le ton est donné, le feuilleton va plonger dans un chapitre de l’histoire récente de l’information de masse. Une phase dans laquelle nous trempons toujours, de manière encore amplifiée.

The Loudest Voice est une mini-série biopic, il s’agit de la vie de Roger Ailes dès 1996. L’homme a déjà eu un parcours assez riche, dans le journalisme puis auprès des présidents: il a été conseiller médias de Richard Nixon, Ronald Reagan puis George H. W. Bush, le père. En 1996, il travaille pour l’un des grands réseaux lorsque le magnat Rupert Murdoch le contacte: il veut créer une chaîne d’info en continu pour attaquer CNN. Ce sera Fox News.