Une coiffeuse, des tapis, un lit. C’est dans une ambiance cosy, façon cocon intime, que vont se dérouler, de vendredi à dimanche, les soirées de poésie du Théâtre de l’Usine (TU), à Genève. Intitulées We want you here and it’s out of love («C’est par amour que nous vous désirons ici»), ces rencontres de six jeunes artistes – ils ont toutes et tous la vingtaine –, promettent une ample exploration littéraire du désir, des sentiments et de l’intime. Léa Genoud et Hélène Mateev, coprogrammatrices du TU, en disent plus.