La nouvelle est toute fraîche et promet déjà une rentrée théâtrale tonique: le Théâtre de Vidy à Lausanne et le Schauspielhaus de Zurich – institutions phares de part et d'autre de la Sarine – vont collaborer dès la saison prochaine à un projet qui a débuté à Lausanne en janvier 1999 sous les auspices du comédien français Gérard Desarthe. Il s'agit de l'Atelier théâtre itinérant dont les principes sont les suivants: monter un spectacle avec des comédiens nouvellement sortis des conservatoires et partir en tournée dans les collèges. Buts de l'opération: aguerrir les jeunes comédiens au métier et convertir le jeune public au théâtre. De janvier à juin 1999, Electre de Giraudoux mis en scène par Gérard Desarthe a ainsi sillonné la Suisse romande et la France en cinquante haltes.

Le Théâtre de Vidy cherchait depuis à prolonger l'expérience et est donc parti en quête de fonds. La Fondation Sophie et Karl Binding à Bâle qui œuvre dans les secteurs de l'environnement, de la formation et de la culture a répondu présent à l'appel. 250 000 francs par an sur quatre ans sont ainsi assurés. «Au fil des discussions avec la fondation, le projet s'est étoffé. L'idée de l'ouvrir à la Suisse alémanique s'est imposée. Il nous fallait alors trouver un théâtre frère de l'autre côté de la Sarine…», raconte René Zahnd, administrateur du Théâtre de Vidy.

Or de son côté, le metteur en scène Christoph Marthaler, qui prendra les rênes du Shauspielhaus de Zurich en septembre prochain, peaufine sa première saison et souhaite ardemment créer des liens avec la Suisse romande. Quand René Zahnd frappe à la porte avec cette idée de théâtre itinérant dans les écoles, il est accueilli à bras ouverts. «Il nous semble essentiel de resserrer les liens avec la Suisse romande. Faire collaborer un théâtre zurichois avec une institution lausannoise est un signe politique fort dans ce pays où les deux régions linguistiques s'ignorent. Aller à la rencontre du public jeune à l'extérieur des villes est un autre aspect du projet qui nous a plu», explique Andrea Schwiter, dramaturge auprès de Christoph Marthaler. Zurich et Lausanne créeront deux spectacles chacun. C'est le Shauspielhaus qui ouvrira les feux la saison prochaine.