Voilà. Les rythmes scolaires sont installés et à leur tour les théâtres jeune public font leur rentrée. Avec force variété, à l'image des deux créations qui ouvrent la saison cette semaine. A Lausanne, Le Petit Théâtre commence justement avec une histoire d'école. Dans Anna, Jean, l'amour et les mathématiques, Ahmed Belbachir met en scène la rencontre de préadolescents avec une jeune femme amnésique qui retourne en classe pour reconstruire sa mémoire (dès 9 ans, jusqu'au 5 oct.). Le Théâtre des marionnettes de Genève, lui, ose une mise en abyme avec un directeur et un marionnettiste qui peaufinent une version hollywoodienne du Petit Chaperon rouge. Claude-Inga Barbey a dopé la direction d'acteurs (dès 4 ans, du 20 sept. au 12 oct.). La suite? Pleines de promesses...

• Le Petit Théâtre de Lausanne grandit

A Lausanne, le Petit Théâtre, héritier de la subvention du défunt Théâtre pour enfants de Lausanne, espère, d'ici quelque temps, une salle plus grande et s'offre déjà une belle saison, avec des accueils intéressants et surtout des spectacles tout frais! A commencer par un Roman de Renard opératique mis en scène par Simone Audemars en décembre. Le printemps est annoncé par Notre-Dame des Hirondelles, d'après Marguerite Yourcenar. Avec les talents croisés de la chorégraphe Nicole Seiler et du metteur en scène Fabrice Gorgerat qui créent leur premier spectacle jeune public. Signalons aussi une Ile au trésor mise en scène par Yves Baudin, coproduction du Théâtre de la Poudrière de Neuchâtel. (Rens. 021323 62 13 et http://www.lepetittheatre.ch)

• A tout âge au Théâtre des marionnettes de Genève

Au TMG, comme d'habitude, il y a des spectacles pour tous les âges, y compris pour les bébés (dès un an) et les adultes. Comme ce Médecin malgré luiprévu en janvier, coproduction régionale franco-suisse. Et puis des spectacles tout public comme le très attendu Un Os à la noce. Qu'on aurait préféré baptisé du beau nom d'Antigone puisque c'est son drame qu'Isabelle Matter a adapté. Fredy Porras signe les décors, Christophe Kiss les marionnettes... (du 1er au 16 nov.). Et puis, Claude-Inga Barbey (Monique de Bergamote) est quasi à demeure au TMG puisqu'après Chaperon Rouge Cartoon, elle reprend sa mise en scène de La Sorcière du placard aux balais,d'après Gripari (du 29 nov. au 21 déc.) et nous fait pénétrer dans l'univers d'un auteur dont la douce amertume devrait lui aller comme un gant, Hans Christian Andersen, avec Règlement de contes (du 21 mars au 26 avr.). (Rens. au 022 418 47 70 et http://www.marionnettes.ch)

• De grands auteurs à Am Stram Gram, à Genève

Le directeur, Dominique Catton, signe cette année la mise en scène, avec Christiane Sutter, de deux très grands auteurs et illustrateurs. François Place, dont Les Derniers Géants avait été si émouvant, ouvre la saison avec Barbabador, qui devrait se présenter comme une vaste aventure maritime et musicale (du 26 sept. au 1er nov.). Et puis Claude Ponti qui pour son entrée dans le domaine théâtral nous met, avec La Pantoufle, dans la peau d'un fœtus: neuf mois et fin prêt à découvrir le monde... (du 13 janv. au 8 févr.) Et puis, pour les plus grands, dès 9 ans, une création en coproduction avec la compagnie dijonnaise L'Artifice. Une histoire de navigation là aussi, mais inspirée de Jack London, Nam-Bok le hâbleur (du 3 au 22 mars). (Rens. 022 735 79 24 et http://www.amstramgram.ch).

• Et encore...

Hormis ces trois piliers romands du théâtre jeune public, d'autres bâtissent chaque année des saisons tout à fait honorables. On pense en particulier à Double Jeu (http://www.doublejeu.ch) qui accueille mais aussi fédère les créativités de plusieurs compagnies de marionnettes lausannoises,ou encore à La Bavette, à Monthey (http://www.labavette.ch). Et puis, parmi les grands théâtres d'accueil, se distingue tout particulièrement le Forum Meyrin (http://www.forumeyrin.ch) qui commence sa saison enfantine par un Petit Poucet italien joué par un seul comédien (14 et 15 oct.). Et puis encore Nuithonie à Villars-sur-Glâne (FR) (http://www.nuithonie.ch) ou encore le Théâtre du Passage à Neuchâtel (http://www.theatredupassage.ch). Enfin, l'Opéra de Lausanne a mis à son affiche Le Chat botté, composé pour les enfants par l'Espagnol Xavier Monsalvatge en 1948 (du 18 au 25 mars, http://www.opera-lausanne.ch).