Le futur directeur du Festival International de Films de Fribourg (FIFF) est connu. Il s’agit de Thierry Jobin, l’actuel responsable du cinéma au quotidien Le Temps. L’association du FIFF lui a attribué jeudi à l’unanimité un mandat de trois ans. Il entrera en fonction en mai 2011, succédant à un autre journaliste, Edouard Waintrop, nommé à la direction du Centre d’animation cinématographique Voltaire (CAC-Voltaire) à Genève en septembre dernier.

Pour Ruth Lüthi, présidente du Festival: «Thierry Jobin a entièrement séduit les responsables du FIFF avec son profil, sa passion pour le cinéma, son engagement captivant et ses idées originales. Je suis sûre que sa grande expérience, son esprit critique et son amour pour le film et le Festival lui permettront de développer d’avantage l’ouverture programmatique des dernières années, d’accentuer et de consolider le positionnement de la manifestation et d’exploiter le potentiel supplémentaire dont dispose le FIFF aujourd’hui.»

Quant à Thierry Jobin, il présente ainsi sa mission: «Je suis honoré et fier de pouvoir succéder aux deux précédents directeurs, Martial Knaebel et Edouard Waintrop. Grâce à eux, le FIFF dispose désormais d’un immense capital de sympathie et d’un potentiel énorme. Au cours des 24 premières éditions, la notion de Sud, en particulier de «cinéma du Sud», a été profondément transformée. Si le FIFF doit continuer à se mettre au service de cinéastes pour lesquels il peut représenter un rendez-vous crucial, le festival est aujourd’hui le lieu idéal où relayer aussi bien la révolution numérique qui démocratise le 7e art partout dans le monde que la redistribution des cartes géopolitiques et surtout économiques. Je mettrai tout en œuvre pour faire du FIFF un avant-poste pour la défense de la diversité dans les salles suisses, un avant-poste aussi pour les cinéastes, l’industrie, les films et leur rencontre avec le public, bref pour toutes les parties prenantes de ces cinématographies et la cinéphilie, et cela sur le plan national et international.»

Journaliste du Temps depuis sa création en 1998, Thierry Jobin s’est lancé dans la critique de film dès l’âge de 16 ans. En 1992, alors qu’il termine ses études de Lettres à l’Université de Fribourg, il est mandaté par Le Nouveau Quotidien pour couvrir le FIFF. C’est le coup d’envoi d’une carrière de journaliste qui depuis l’a conduit à travailler pour la presse écrite mais aussi pour la radio et la télévision. Né en 1969, Thierry Jobin, marié et père de trois enfants, vit avec sa famille à Lausanne.

Thierry Jobin appartiendra à une direction bicéphale. Il sera responsable de l’aspect artistique du FIFF et, en collaboration avec la secrétaire générale Esther Widmer, assurera la direction générale du Festival.

L’actuel directeur du FIFF, Edouard Waintrop, poursuit son engagement jusqu’à fin mars et assure pleinement la 25e édition du Festival, qui aura lieu du 19 au 26 mars 2011.