Nommé pour plusieurs Prix Jeunesse aux Etats-Unis, I am Princess X est un savant mélange entre bande dessinée et thriller pour adolescents. D’habitude tournée vers les littératures de l’imaginaire, Cherie Priest est une auteure prolifique qui nous livre ici un roman ancré dans la réalité et dans les pratiques des jeunes d’aujourd’hui.

Accident de voiture

May et Libby sont les meilleures amies du monde depuis ce jour où, dispensées de sport, elles ont créé ensemble le personnage de Princess X. De simple amusement, Princess X est rapidement devenue l’héroïne d’une série de bandes dessinées inventées en secret par les deux filles. May écrit ses aventures, Libby les dessine.

Jusqu’au jour où tout bascule: Libby et sa mère décèdent dans un tragique accident de voiture. Trois ans plus tard, alors qu’elle rend visite à son père, May découvre avec effarement des autocollants représentant Princess X dans les rues de la ville. Commence dès lors une enquête pour connaître leur provenance et la personne qui se cache derrière la reprise de cette mystérieuse princesse guerrière.

Coup de crayon pop et aéré

La particularité principale de ce roman se trouve dans une alternance entre chapitres classiques et planches de bande dessinée. Ces dernières font découvrir au lecteur l’étrange aventure de Princess X. Kali Ciesemier, l’illustratrice, possède un coup de crayon pop et aéré qui s’harmonise avec le reste de l’histoire et apporte un véritable plus au livre. Ces chapitres offrent donc un aperçu de l’histoire de Princess X, enlevée par le terrifiant docteur Bones.

Page-turner aux allures de cyberthriller porté par une intrigue acidulée, I am Princess X est un court roman qui fait la part belle aux nouvelles technologies. On y croise un certain nombre de geeks en tout genre et on pénètre dans le Net profond, un endroit de la Toile non indexé où les activités illégales sont légion. Ancré dans le présent, le récit apporte un regard neuf sur ces outils des nouvelles générations et leurs possibilités. S’il est la plupart du temps positif, Cherie Priest n’hésite pas à montrer les dangers qu’ils peuvent représenter.

Grand romand d’amitié

Le lecteur plonge dans un grand roman d’amitié porté par une héroïne prête à tout pour retrouver son amie d’enfance. Le mystère qui entoure la mort de Libby se délie peu à peu et les pièces du puzzle s’assemblent jusqu’à une fin haletante. Les adolescents dès 13 ans découvriront donc ici un roman proche de leurs préoccupations, qui se dévore en quelques heures seulement.


Cherie Priest, «I am Princess X», Editions Bayard, 304 pages