Il y a un grand tilleul qui donne de l’ombre. Un chapiteau, et des chaises de bois qui craquent. On est dans les vignes, et des chiens pas méchants pour deux sous galopent entre les ceps. On pourrait être dans le Sud de Nino Ferrer, mais on se trouve en réalité au domaine du Cotrable, à Villars-sous-Yens, à peu près à la verticale de Saint-Prex. C’est là que se déroule depuis quelques années un beau festival intimiste, sobrement baptisé Le Tilleul. Et si l’on n’y passera fatalement pas plus d’un million d’années, les trois soirées du 18 au 20 août promettent des belles choses.