On a connu Jean-Pierre Rochat, agriculteur et écrivain. Pendant près de cinquante ans, il a conjugué l’élevage de chèvres dans sa ferme de Vauffelin, dans le Jura bernois, et l’écriture, tous les matins à l’aube, avant la traite. Chacune de ces vies nourrissant l’autre. Près de 20 livres sont nés ainsi, des romans, des nouvelles, des recueils de poésie. Avec une langue qui tresse langue parlée, langue écrite et trouvailles pures et simples.

Lire aussi: Jean-Pierre Rochat, la terre et la plume