Le Festival du film fantastique de Neuchâtel (NIFFF), qui a débuté ce vendredi, propose évidemment quelques frissons basés sur la traque d’innocentes victimes. Ses organisateurs signalent notamment:

The Mooring, montré ce dimanche à 20h15 puis vendredi 13 juillet à 17h45, une production en famille (père, mère et fille aux commandes du film) qui conte les mésaventures d’adolescentes envoyées en cure d’isolement pour se soigner de la dépendance… aux appareils électroniques et aux réseaux sociaux.

The Cabin in the Woods, dont le nom est éloquent: mélange de slasher et de film de survie, il plante ses protagonistes dans une cabane en milieu hostile. Coécrit par un auteur de la série Buffy, le scénario «réinvente les conventions du genre», est-il promis. Film de clôture, samedi 14 juillet à 20h (rens. www.nifff.ch).