Aux côtés d’Apichatpong Weerasethakul et Jacques Audiard, Nanni Moretti fait partie des trois réalisateurs qui pourraient cette année rejoindre le club des doubles lauréats de la Palme d'or, qu’il avait remportée en 2001 pour La Chambre du fils. Même si Tre Piani («trois étages»), qu’il présente cette année à Cannes, peut par certains aspects rappeler les thèmes explorés dans ce film ainsi que dans le reste de sa filmographie, on ne prendra néanmoins pas trop de risques en affirmant que son 13e long métrage n’a que peu de chances de lui valoir à nouveau la récompense suprême.