Ils sont courtisés par certains des plus grands noms de la pop: Roger Waters (Pink Floyd), Rodrigo y Gabriela, Coldplay, Brian Eno… Pourtant, depuis vingt ans, les trois frères Joubran – Samir, Wissam et Adnan – se sont attelés à une seule mission: jouer de l’oud en virtuoses avec la Palestine chevillée au cœur. Partant du riche héritage de cet instrument dont leur famille est dépositaire depuis quatre générations, ils ont construit un univers musical, essentiellement instrumental, totalement inédit. C’est en 2007, avec le morceau Masâr, publié sur son deuxième album, que la popularité du groupe explose. A ce jour, le titre a été écouté plus de six millions de fois sur Spotify.