Christian Grataloup est l’auteur d’un ambitieux Atlas historique mondial et d’un Atlas historique de la France qui font suite à son Invention des continents (2009), dans laquelle il rendait compte de l’historicité des découpages du monde. Par son envergure – environ 500 cartes –, son Atlas mondial renoue avec l’esprit encyclopédique, géo-historique en l’occurrence, comme si l’on pouvait mettre en un seul livre ce que l’on sait des mouvements humains depuis l’Homo sapiens jusqu’à la colonisation des pôles par l’Homo scientificus d’aujourd’hui.