C’est debout que le public du Grand Théâtre a accueilli Atys au Grand Théâtre, dimanche soir. La salle s’est levée d’un seul mouvement quand le chef Leonardo Garcia Alarcon a entamé sa transcription baroque de l’hymne national ukrainien à la suite du discours très ferme du directeur, Aviel Cahn, contre l’attaque russe en Ukraine.