Les mécènes se sont largement et discrètement investis pour rendre possible la Fête des arts: ils financent le 95% d'un budget de 2,2 millions de francs. Pro Helvetia a donné 300 000 francs, l'Office fédéral de la culture 400 000. Une somme supplémentaire de 1,8 million dévolue aux projets des artistes a été trouvée auprès de fondations et d'institutions culturelles. La Fondation Paul Sacher a payé elle-même son exposition consacrée à 100 ans de musique suisse (1 million). En tout, le budget s'élève donc à 5 millions. Vu la difficulté d'attirer le public jusqu'en Engadine pour y voir des spectacles, les organisateurs ont prévu des combinaisons avantageuses train-hôtel-spectacle. Du coup, ils n'espèrent retrouver que le 5% de 2,2 millions grâce aux recettes. Les artistes ont dû compléter eux-mêmes leur budget à partir des 20 000 francs qu'ils ont reçus – ce qu'ils n'ont de loin pas tous réussi à faire.

S. F.