«Renée a beaucoup de talent et d'humour. Elle se dit très fière de chanter dans toutes les langues, et même, à présent, en elfique! Une voix humaine suscite tant d'émotions. Inconsciemment, elle crée un effet de lien, un lien humain, une émotion partagée.» Dans les suppléments de la version longue du Seigneur des Anneaux: Le Retour du roi, Paul Broucek, producteur exécutif de la musique du film, ne tarit pas d'éloges. La voix céleste de Renée Fleming n'apparaît pourtant que très brièvement, dans deux scènes seulement: quand Gandalf vole au secours des troupes en déroute de Faramir en envoyant un faisceau de lumière en direction des dragons et, en toute fin, lorsque Gollum arrache l'Anneau à Frodon au-dessus d'un fleuve de lave.

C'est peu pour une trilogie cinématographique où 80% du métrage (12 heures en version longue) sont accompagnés par les compositions de Howard Shore, connu jusque-là pour être le musicien fétiche de David Cronenberg. Deux ou trois minutes pour plus de 10 heures de symphonie héroïque, partition déjà reprise par maints orchestres à travers le monde avec un succès fou*: la présence de Renée Fleming n'est pas insistante. Elle correspond davantage à une entrée en cinéma: Le Seigneur des Anneaux marque en effet sa toute première apparition dans un générique de film. On peut s'étonner que son talent, son charisme et son charme n'aient pas mobilisé davantage les outils du 7e art, comme ce fut le cas pour d'autres grandes voix, de la Callas à Barbara Hendricks.

Dans la deuxième moitié des années 80, notamment à l'instigation du producteur Daniel Toscan du Plantier, le film et l'opéra avaient consommé leur union avec un Carmen, un Parsifal, une Traviata ou encore un Otello tricotés, entre autres par Franco Zeffirelli. Mais la passion, trop vite (et mal) consommée,

redevint très vite le flirt innocent qui avait cours depuis l'invention du cinéma,

depuis que Georges Méliès avait adapté La Damnation de Faust de Berlioz en 1903. Un flirt durant lequel peu d'interprètes lyriques ont percé l'écran.

*50 minutes d'extraits du concert La Symphonie du Seigneur des Anneaux donné par son compositeur Howard Shore à Montréal en février 2004 sont disponibles exclusivement dans le «coffret DVD collector» du «Retour du Roi».