En ces temps de vacances et de crispations sanitaires mondiales, pourquoi ne pas faire une excursion à la Saline royale d’Arc-et-Senans, en Franche-Comté? Plusieurs raisons militent pour s’y rendre. Tout d’abord, bien sûr, pour retrouver la pensée pionnière (pour l’égalité entre les femmes et les hommes, pour la reconnaissance et la dignité des animaux, pour le droit au logement, etc., etc.) de l’architecte Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), qui a conçu les plans de cette usine néoclassique majestueuse. Pour apprendre aussi que la cité que l’utopiste du XVIIIe siècle planifiait de construire autour de la Saline, et demeurée à l’état d’ébauche, verra le jour prochainement sous la forme de gigantesques jardins, dessinés par Gilles Clément, et dédiés à la biodiversité.