Ce petit livre trilingue et posthume rassemble les pôles culturels d’Antonio Tabucchi (1943-2012): l’italien de Pise, Florence et Sienne, sa langue originelle; le portugais de son épouse, Maria José de Lancastre, avec laquelle il a traduit tout Pessoa avant d’écrire Requiem directement dans cette langue; et le français qu’il parlait parfaitement, lui qui aimait tant séjourner à Paris, comme le montre une belle photo prise sur les quais.