Combiner l'énergie la plus trash et l'élaboration la plus délicate. Voilà la première réussite de The White Cabin, spectacle encore visible ce soir au Galpon, à Genève, avant Figura, biennale de théâtre de marionnettes de Baden. Il est dû à l'Axe Group, merveilleux manipulateurs de rythmes et d'images issus des scènes alternatives de Saint-Pétersbourg et dont le talent commence à être reconnu dans les festivals européens.

Alcool et chewing-gum

The White Cabin se vit comme un enchantement. Un voyage sous l'effet d'hallucinogènes capables de réveiller les images les plus délirantes, lestées de puissance symbolique, de fantasmes, de peurs aussi. Comme un rêve d'ivrogne. Au début en effet, l'un des trois acteurs arrive sur scène une bouteille de vodka dans une main, une bouteille de champagne dans l'autre. Entre les deux, il tire un long fil de chewing-gum, fait plusieurs allers et retours. Bientôt l'espace scénique est découpé selon le même principe. Les trois acteurs développent leur jeu – pantomime, chorégraphie clownesque – sur plusieurs plans, dessinés par de longs élastiques qui vont de cour à jardin.

On retrouve ensuite le même système de plans agencés cette fois par de larges cadres de papier tombés des cintres. Sur ces toiles blanches, une projection vidéo; les fenêtres forment un castelet à deux plans pour acteurs-marionnettes; et au fond, sur un rideau de broderie, passent de nostalgiques films muets en super-8. Les images, visuelles et musicales, qui se superposent et se succèdent, se répondent à l'infini dans une intense chaîne de résonance. Comme ces deux moments: cadrée jusqu'au bas des reins, de dos, une femme verse lentement sur son dos nu le contenu d'une bouteille de lait. Cette scène d'une incroyable beauté sera bientôt remplacée par une autre, toute de douleur: un homme se flagelle. Lorsqu'il se retourne, on voit que son fouet lacérait une poupée de chiffon accrochée à son dos, la tête en bas. A voir la richesse de ce laboratoire, on ne peut que souhaiter la réussite des projets d'Axe Group avec les initiateurs de la commémoration du 300e anniversaire de Saint-Pétersbourg à Genève en 2003. Elisabeth Chardon

«The White Cabin», Le Galpon, bd Saint-Georges 21 à Genève. Tél. 079/257 04 41. Je 7 nov. à 20 h.