Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Les ateliers du Festival du journalisme vivant à Couthures, en 2017.
© DR

Culture

Un festival de journalisme avec «Le Temps»

A Couthures-sur-Garonne (France), des journalistes étrangers conviés par «Le Temps» débattront de l’avenir du journalisme aux côtés du groupe Le Monde, organisateur de ce rendez-vous

Un rendez-vous quotidien consacré à l’avis que la presse étrangère a de la France, et du journalisme à la française. Au Festival international de journalisme de Couthures-sur-Garonne organisé par notre partenaire Le Monde et parrainé par l’acteur belge Benoît Poelvoorde, Le Temps animera chaque jour, de vendredi à dimanche, le «Kiosque international». Les correspondants à Paris de La Repubblica, d’El Païs, de Gabon 24 et de La Libre Belgique débattront à l’ombre de l’église de ce village du sud-ouest transformé en laboratoire du journalisme sous toutes ses formes. L'hebdomadaire Courrier International co-animera ces débats.

Un appel de soutien y sera lancé aux journalistes d’Europe centrale qui se battent pour la liberté de la presse. Le 25 février 2018, le meurtre du reporter d’investigation slovaque Ján Kuciak et de sa compagne avait entraîné des manifestations monstres dans son pays et dans le reste de l’Europe. Ján Kuciak travaillait pour le site Aktuality.sk possédé par le groupe Ringier, qui apporte son soutien au festival de Couthures.

Lire aussi: Un festival de journalisme teinté d’helvétisme

Opérateur de ce festival pour la deuxième année, le groupe Le Monde pourra compter sur place sur plusieurs de ses journalistes vedettes, tels les enquêteurs Gérard Davet et Fabrice Lhomme, la reportrice Florence Aubenas, son directeur de la rédaction Luc Bronner et son PDG Louis Dreyfus. Aux thématiques d’actualité comme l’exil et les migrants, après #MeToo ou le rapport entre journalisme et politique s’ajouteront des débats sur le vin du futur ou l’éducation à l’information. Clou festif du dimanche: la projection de la finale du Mondial de foot France-Croatie, commentée par le trublion belge Poelvoorde. Venez nombreux. La presse suisse y sera bien représentée.

Pour en savoir plus:

festivalinternationaldejournalisme.com

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

Un soir à la rédaction du Temps. La salle de réunion est transformée en labo photo géant éclairé de rouge. Au milieu de la pièce, l'artiste Yann Marussich, rendu photosensible. Sur son corps nu se développent des titres du «Temps». 60 spectateurs assistent à l'expérience qui dure 45 minutes.

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

n/a
© Arnaud Mathier/Le Temps