Pépite

Titre: Carnet d’Arménie,
Qui ? Corinne Desarzens,
Chez qui ? L’Aire, 88 p.

«Il arrive qu’on aime des pays à l’avance, sans les connaître.» Pour Corinne Desarzens, c’est l’Arménie. Un séjour là-bas, un carnet, une plume et des crayons, de l’aquarelle. Pas d’appareil photo. Et, de retour, voilà que ce pays apparaît dans ses mots et dans ses dessins, étonnants, délicats qui regardent les paysages, les «monastères compacts», les arbres, les fruits, les «coquelicots à cœur noir», les talons rouges, l’histoire, les mythes et les visages, aussi. Comme cette frange aux yeux noirs, chignon haut perché, qui vous regarde en couverture de ce beau livre. Aux crayons et à la plume, la même inspiration. Instants captés, profondeur géographique, historique; des couleurs et des mots, comme des cadeaux: «YERKINK, le ciel. ZUK, le poisson. DJARTARAPET, l’architecte. TSAR, l’arbre…» Un inventaire amoureux de l’Arménie fervent et poétique.