Il y a au moins deux raisons de se plonger dans la traduction française de Weimar – Une histoire culturelle de l’Allemagne des années 1920 de l’historien allemand, naturalisé américain, Walter Laqueur (1921-2018). La première est qu’il s’agit là d’un panorama somptueux d’un des moments culturels les plus excitants du XXe siècle. La seconde est que la République de Weimar fut le dernier régime démocratique qui précéda l’arrivée d’Hitler et des nazis au pouvoir, et que son histoire et ses conflits, ses forces et ses faiblesses sont essentielles pour comprendre comment un grand pays a pu sombrer et se laisser emporter dans la dictature et la folie meurtrière qui accompagna celle-ci.