Deux soirs seulement, c’est peu. Et en jauge réduite, cela fait encore moins. Pour l’imposante production du Messie de Haendel, mise en scène par Bob Wilson et dirigée par Marc Minkowski au Grand Théâtre, les Genevois ont quand même été gâtés.

Il faut d’abord saluer le travail réalisé par les équipes techniques pour cet impressionnant spectacle passé par Salzbourg et Paris. Il relève de l’exploit dans les conditions sanitaires actuelles.