Lors de l’inauguration à Genève de l’exposition Bijoux de l’homme, Bijoux de la terre, qui réunit des parures de la collection du Musée Barbier-Mueller et des minéraux rassemblés par Alexis, le petit-fils de Jean Paul Barbier-Mueller, ce dernier a annoncé que le musée ouvert au Cap, en Afrique du Sud, pour abriter sa collection africaine de bijoux et parures en or achetée par l’entreprise minière Anglogold, s’appellera dès l’an prochain Gold of Africa Barbier-Mueller Museum. Il développera une collaboration régulière avec le musée genevois et accueillera régulièrement ses expositions.