Livres

Un œuf, un éléphant et toute la magie du verbe

Parce qu’ils seront lus et relus, les livres pour les petits doivent séduire aussi les adultes. La preuve en images et en mots…

Construire. Se quitter. Habiter. Réfléchir. Des mots de grands, parfois. Des verbes, toujours. C’est un bien bel imagier qu’Emmanuel Lecaye signe ici: loin du principe (fort légitime) selon lequel il faudrait représenter le quotidien du petit enfant, Les mots peints propose des moments suspendus, des sortes de tendres fulgurances de sens et d’émotion. Les images de Marc Majewski poétisent l’instant, ainsi cette tortue et ces quelques oiseaux face au paysage pour illustrer «s’éblouir», ce parapluie rouge qui abrite le dialogue haut perché d’un singe et d’une girafe: «rencontrer». On suggère, on évoque, on suscite, on magnifie. Et le lecteur rêve autant qu’il s’interroge, face à ces animaux si proches de nous.

Lire aussi: Des élans et des hommes