Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Disque

Un somptueux Prokofiev signé Karajan

A 23 ans, le jeune Gergiev remportait le concours Herbert von Karajan à Berlin.

Valery Gergiev a souvent répété combien il devait à Karajan pour la formation de sa personnalité. Ce qu’il a appris auprès du chef autrichien, qu’il a côtoyé en disciple, c’est non seulement l’art du legato, le sens de la ligne, mais aussi la poigne de bâtisseur. «Pensez à l’auditorium de Berlin, de conception révolutionnaire, réalisé pour son orchestre, dit-il dans une interview à L’Express, et à la manière dont il a transformé Salzbourg en faisant construire de nouvelles salles.» A 23 ans, le jeune Gergiev remportait le concours Herbert von Karajan à Berlin. Si le mentor était un grand mozartien (dans les années 1950), un fervent straussien et un défenseur de Wagner, celui-ci laisse un enregistrement somptueux de la 5e Symphonie de Prokofiev.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

Un soir à la rédaction du Temps. La salle de réunion est transformée en labo photo géant éclairé de rouge. Au milieu de la pièce, l'artiste Yann Marussich, rendu photosensible. Sur son corps nu se développent des titres du «Temps». 60 spectateurs assistent à l'expérience qui dure 45 minutes.

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

n/a
© Arnaud Mathier/Le Temps