série

«Unbelievable», la douleur du récit d’un viol

Une jeune femme affirme avoir été violentée, puis se rétracte, alors que des faits similaires sont observés par la suite: une fiction troublante, mais un peu trop classique, sur Netflix

D’un registre à l’autre. Cette année, l’actrice Kaitlyn Dever, 22 ans, aura été vue dans la comédie de lycée Booksmart, d’Olivia Wilde, produite par Will Ferrell, avec notamment Lisa Kudrow – inédite ici. Et la voici, bouleversante, dans Unbelievable, importante série de Netflix en ce moment, qui rentre un peu trop dans le rang en cours de route.

Kaitlyn Dever incarne Marie Adler, jeune fille qui affirme avoir été violée, de nuit, dans sa chambre d’un foyer pour ados à problèmes dans l’Etat de Washington. Marie n’a jamais eu de famille fixe, elle est passée d’une maison à l’autre, et avait trouvé une stabilité dans ce foyer, avec un travail la journée. Ce qui s’est passé, ou non, cette nuit-là change évidemment tout. L’accusation, à l’égard d’un inconnu qu’elle décrit comme masqué, la plonge dans un maelström d’événements et d’émotions, dès les premières minutes, ce matin-là, après le drame allégué.