Dans mes croquis

«Une forme d'évasion»

Ils et elles sont graphiste, danseuse, journaliste ou encore professeur d’université, et pratiquent le dessin avec talent. Chaque vendredi de l’été, «Le Temps» publie une de leurs œuvres

«Dans le métier de graphiste, le croquis fait partie de la recherche ou de l’élaboration d’un projet. Mais le processus a toujours un objectif précis.

»Dessiner sans réel but, c’est une forme d’évasion. C’est une manière de se concentrer seulement sur ce qu’on regarde, une forme de solitude avec le crayon qui isole des sollicitations habituelles. Décider de commencer un dessin, c’est s’accorder un temps indéfini à ne faire que ça.»

Nicolas Zentner, graphiste

Publicité