Les sciences humaines se portent bien en Suisse romande: la collection Savoir suisse, qui rappelle, à l'échelle romande, les fameux Que sais-je?; Enjeux Planète aux Editions d'En Bas; la collection Essais des Editions Archipel, qui publie des mémoires de l'Université de Lausanne susceptibles d'intéresser un plus large public; les Editions Antipodes qui travaillent elles aussi en liaison avec l'Université de Lausanne (Le Temps du 3 janvier 2003). Et une maison encore jeune, Infolio éditions, créée en 1999 à Gollion près de Lausanne, spécialisée en architecture et en archéologie. Une petite équipe de cinq personnes y travaille en relation avec les milieux scientifiques.

Une nouvelle collection vient enrichir le catalogue d'Infolio: Archigraphy Témoignages. Dirigée par l'architecte Gilles Barbey, ancien professeur à l'EPFL, qui se consacre aujourd'hui à des recherches en écologie humaine, elle a pour but de recueillir et de transmettre l'expérience de chercheurs – architectes, historiens, urbanistes – qui ont pensé le rapport entre l'homme et son environnement construit. Sept publications sont annoncées d'ici au printemps.

Gilles Barbey inaugure son projet avec un essai intitulé Horizons de l'esprit, étapes d'une recherche. Ces «horizons» renvoient au terme anglais mindscape, qui ouvre au-delà de la perception visuelle, géographique, sur laquelle bute le regard. Ecrit sur le mode de la narration, accompagné des croquis de l'auteur, cet ouvrage tient l'autobiographie à distance, mais on sent bien que les réflexions du promeneur sont nourries par une longue pratique de la ville, de l'environnement et une connaissance des arts et des lettres. Gilles Barbey a fait ses premières armes dans un monde qui devait être reconstruit et repensé.

C'est le cas de la plupart des auteurs dont les livres sont annoncés. Parmi eux, Amos Rapoport qui, dès les années 60, a posé les bases d'une anthropologie de la maison, en étudiant les constructions dressées par les usagers eux-mêmes. Dans Culture, architecture et design, il souligne la dimension culturelle de l'habitat. Le professeur André Reszler présentera ces «Nouvelles Athènes» qui, au XVIIIe et au XIXe siècles, tentèrent de faire revivre en Europe l'idéal grec. Motions, émotions: Jacques Gubler, historien de l'art, livre vingt ans de réflexions sur la construction et ses matériaux. David Löwenthal observe le Passage du temps sur le paysage, un thème dont il est un des spécialistes mondiaux.