Voltaire aurait certainement adoré Internet et s'en serait abondamment servi pour échanger avec tous les savants du monde. Qu'il se réjouisse, et avec lui les dix-huitiémistes: depuis le 1er avril, il dispose de sa revue électronique, La Gazette des Délices, que les amis des Lumières peuvent consulter sur le site http://www.ville-ge.ch/imv

Documents iconographiques

Depuis longtemps, la communication scientifique passe par le Web. La Bibliothèque publique et universitaire de Genève offre d'ailleurs un accès à quelque 4000 revues électroniques. Et pourquoi les sciences humaines ne profiteraient-elles pas de ce support, s'est demandé François Jacob, directeur de l'Institut et Musée Voltaire (IMV) qui dépend du Département des affaires culturelles de la Ville de Genève. Ainsi est née La Gazette des Délices qui, tous les trois mois, donnera des nouvelles des activités de l'IMV, du monde des Voltairiens et des nouveautés bibliographiques. A la rubrique «Voltaire nous écrit», un texte court et peu connu du philosophe est mis en rapport avec l'actualité – dans ce premier numéro, une réponse à un article du pasteur Emmanuel Roland à propos de la laïcité, «Béatifier Voltaire». Un document iconographique est aussi mis en valeur dans chaque numéro. Enfin, les textes des plus marquantes des conférences des Nuits des Délices sont aussi en ligne. A signaler dans le numéro 1, une étude sur la langue française et la poésie chinoise classique.

«La Gazette des Délices». http://www.ville-ge.ch/imv