Cette rentrée des séries TV se révèle riche, en plus des rendez-vous réitérés. Parmi les continuations, dont l’ultime chapitre de Desperate Housewives (LT du 01.09.2012), citons la réapparition ce dimanche de Downton Abbey – la deuxième saison – sur TMC. En ce moment, le vendredi, RTS Un propose un rattrapage de Borgen pour ceux qui ne l’avaient pas vue sur Arte – et, c’est à noter, la chaîne romande enchaînera avec la deuxième saison, inédite. Peu après Canal +, la RTS lancera Homeland (on y reviendra bientôt). Elle offrira également le retour de Jean-Luc Bideau sur le petit écran dès dimanche prochain, dans Ainsi soient-ils.

C’est aussi une fiction récurrente, mais elle fait l’événement: depuis lundi dernier, Canal + dévoile la quatrième saison d’ Engrenages, désormais sa série phare. Je n’ai pas encore vu cette nouvelle livraison; cependant, le ramdam médiatique m’impressionne. La France semble avoir sa série TV de qualité – ce qui est injuste pour d’autres. Reste que cette histoire policière, remarquablement interprétée, s’impose dans le paysage. La chaîne payante entretient l’intérêt avec une interaction web, les amateurs pouvant mener leur enquête sur la Toile.

Recours à Internet aussi pour The Spiral, promue par Arte (le lundi soir). Vaste coproduction européenne, cette intrigue sur six vols simultanés d’œuvres d’art dans des musées européens se prolonge en ligne, les internautes étant conviés à traquer les tableaux chipés.

Enfin, TV5Monde annonce la diffusion sur toutes ses ondes, une première, d’une série burkinabé. Noces croisées sera montrée dès le 25 septembre. De quoi élargir nos horizons.