Une tragédie, mais une tragédie de western latin, comme issue d’une nouvelle de Borges, dérisoire et inéluctable. Sous la grande roue de la foire, deux jeunes corps se vident de leur sang. Pour une insulte intolérable, Marciano et Pajarito se sont poignardés l’un l’autre. Maintenant, ils vont mourir. Chacun dans son délire ultime retrouve le père, haï ou aimé, mais disparu dans les deux cas, revenu au seuil de la mort accueillir son fils.