Les scénaristes de séries sont-ils en pleine crise existentielle? C’est qu’ils semblent particulièrement habités, depuis quelque temps, par la question de la mortalité – et de la vie après la mort. The Good Place (disponible depuis 2017 sur Netflix) met en scène Kristen Bell dans le rôle d’une jeune trentenaire tuée par un camion et envoyée (par erreur) dans un paradis réservé aux âmes les plus pures. Forever, lancée par ABC, raconte la vie d’un médecin légiste immortel et Russian Doll, sur Netflix encore, voit son personnage principal mourir puis revivre encore et encore, prise dans une boucle infinie et infernale.