A l’origine de ce festival, il y a le pianiste Marc Pantillon. Célèbre musicien originaire du canton de Neuchâtel, il en est une figure incontournable avec toute la discrétion qui le caractérise. Installé à Môtiers dans le Val-de-Travers depuis une quarantaine d’années, il avait à cœur de faire vibrer la jolie chapelle de Couvet. «Il y a dix ans, nous voulions célébrer la rénovation de la chapelle, il n’était pas forcément question de pérenniser un festival, raconte Marc Pantillon. Mais cela a tellement bien marché que nous avons continué. Il faut dire que cette chapelle offre une très bonne acoustique pour la musique de chambre.»