Le silence, assourdissant, a pris fin hier. Resté discret alors qu’enflaient depuis jeudi les polémiques autour du chef d’orchestre russe Valery Gergiev, aux affinités connues avec le gouvernement Poutine, le Verbier Festival a finalement pris position. Et pas des moindres: il annonce avoir reçu la démission du maestro au poste de directeur musical du Verbier Festival Orchestra, «demandée et acceptée».