Si les spectateurs ne vont pas vers les documentaires, ce sont les documentaires qui viendront aux spectateurs. C’est ainsi qu’on pourrait résumer le concept de Ciné-Doc, une association créée en 2016 du côté de la vallée de Joux, et qui se présente comme un «rendez-vous documentaire mensuel des cinémas régionaux». Une fois par mois, d’octobre à mars, un documentaire de création est projeté dans un réseau de salles romandes indépendantes et situées en dehors des grandes villes.

Cette année, Ciné-Doc a choisi de montrer des productions suisses ainsi que des longs métrages sélectionnés par des festivals qui ont dû être annulés ou redimensionnés (Visions du Réel, FIFDH et Cinémas d’Afrique) à cause de la crise sanitaire. Du 4 au 11 octobre, la 5e saison sera inaugurée par Contradict, qui vient de valoir à Peter Guyer et Thomas Burkhalter le Prix bernois du cinéma 2020.