■ Les aventures de Dante continuent

Après avoir été censurée, après avoir été célébrée, l’œuvre de Dante sera déclamée. Comme pour renforcer l’influence interculturelle de l’œuvre du poète italien plus de 700 ans après sa mort, les mots de Dante se feront mondiaux.

Dans le cadre du projet Dante, Terzine from the world, vingt poètes liront des chants de La Divine Comédie dans leur(s) langue(s) maternelle(s). Ils enrichiront leurs lectures de commentaires sur le travail du poète. La première vidéo lecture a eu lieu le 29 mars et les autres se poursuivront tous les lundis à 18 heures jusqu’à la fin du mois d’août.

Lire aussi: Sur les pas de Dante Alighieri, poète florentin

Imaginé par Laura Garavaglia, la présidente de la Casa della Poesia de Côme, ce projet a été présenté au cours du tant attendu Dantedi, journée consacrée au poète, le 25 mars dernier. Son nom fait référence à la terza rima, structure poétique chère à Dante qui fut utilisée pour la première fois dans La Divine Comédie.

Pour le moment disponibles sur le site de la Casa della Poesia ainsi que sur YouTube, les vingt lectures seront finalement rassemblées en un documentaire. Ce dernier est attendu pour octobre dans le cadre du festival international de poésie Europa in versi.

■ Le vent ne soufflera plus sur les plaines des Hauts de Hurlevent

Préservées depuis des siècles, les plaines qui bordent la ville de Bradford dans le West Yorkshire sont aujourd’hui menacées par un projet immobilier d’envergure. Ce paysage emblématique de la littérature romantique anglaise est connu pour avoir vu naître les sœurs Brontë, qui s’en sont ensuite inspirées pour écrire Jane Eyre ou encore Les Hauts de Hurlevent.

Le Conseil de la ville de Bradford a dévoilé les plans d’un projet visant à construire 150 maisons en six ans. Ce sont quelque 5 hectares de terrain, aux abords du village de Thornton, qui sont menacés par le projet encore à l’étude. Un lieu symbolique qui marque le début du Bronte Way. Ce sentier permet à près de 30 000 visiteurs par an de marcher dans les pas des auteures pour rejoindre Haworth Parsonage, demeure des sœurs Brontë aujourd’hui transformée en musée.

Lire aussi: Emily Brontë et ses baisers saignants enfièvrent à Genève

Bien que le Conseil affirme construire le projet avec la plus grande considération et dans le respect de la lande, le projet inquiète les locaux comme les fans. Difficile d’imaginer la belle Catherine Linton s’élancer à corps perdu pour exprimer toutes les douleurs d’une vie de drame et de deuil à travers ce projet de lotissement…

■ L’irréductible casting d’Astérix

Si le duo Ferri et Conrad révélait au début du mois le titre du prochain album d’Astérix, cette semaine c’est Guillaume Canet qui en dit plus sur le prochain film consacré au petit Gaulois. Le tournage d’Astérix et Obélix: L’Empire du milieu ayant commencé le 12 avril, une (grosse) partie du casting a été dévoilée.

Et si l’on cherche encore à deviner la personnalité culturelle qui s’invitera dans Astérix et le Griffon, le casting annoncé par le réalisateur permet à bon nombre de candidat(e) s de s’essayer aux rôles dans le film. Si Guillaume Canet s’est offert le rôle d’Astérix, Gilles Lellouche sera son Obélix sous le charme d’Angèle en Falbala.

Lire aussi: Albert Uderzo, mort d’un enchanteur

Ensemble ils feront face à Vincent Cassel sous la couronne de lauriers de César accompagné de Marion Cotillard en Cléopâtre. Pour ravitailler tout le monde en potion magique, on retrouvera Pierre Richard derrière le chaudron de Panoramix, et Philippe Katerine brandira la lyre d’Assurancetourix.

Et ce ne sont là que quelques noms de la troupe, de quoi patienter jusqu’en 2022. Mais avant cela, Astérix et le Griffon, annoncé pour le mois d’octobre, promet «une quête épique parsemée d’embûches» dont on ne sait pour l’instant que l’essentiel…

■ Selahattin Demirtas en danger

Le procès de Selahattin Demirtas, écrivain et coprésident du Parti démocratique du peuple, a repris le 14 avril à Istanbul. Arrêté dans le cadre des purges menées par le président Recep Tayyip Erdogan en novembre 2016, il a été condamné et est emprisonné depuis bientôt 5 ans.

Des accusations graves pèsent encore sur l’homme politique, pouvant lui valoir jusqu’à 142 ans de prison. En cause, ses liens supposés avec le Parti des travailleurs du Kurdistan, présumé terroriste par le gouvernement turc. Des chefs d’accusation reconnus par la Cour constitutionnelle turque comme insuffisants pour justifier la prolongation de la détention provisoire de Demirtas, et ce depuis juin 2020, comme le rappelle l’organisation PEN International.

Lire aussi: «Je ne peux m’offrir le luxe d’être apolitique»

Cette dernière rejoint la Cour européenne des droits de l’homme, exigeant la libération du politicien. Dans un arrêt rendu en décembre 2020, la Cour européenne demandait la libération immédiate de Demirtas, ajoutant que ce dernier avait été «tenu à l’écart des travaux parlementaires par son maintien prolongé en détention provisoire sans justification suffisante».


Nicolas Gary est directeur du site ActuaLitté.


Les deux précédentes chroniques Planète livres

Une étonnante traduction de Dante «pour ne pas blesser»

Les éditeurs brésiliens se rebiffent face à Amazon